Recevez les offres d'emploi qui vous correspondent par mail !

Créez une alerte e-mail

15 000 recruteurs attendent de consulter votre CV

Déposez votre CV

Personal branding ? mais encore...

Encore inconnu il y a cinq ans, le personnal branding fait aujourd'hui fureur dans le monde du coaching. A la croisée de la gestion de carrière et du marketing, cette méthode importée des États-Unis repose sur l'authenticité.

Le personnal branding n'est pas un résultat mais un processus. Il vise à construire une marque personnelle reflétant au mieux ce qui nous distingue. Son crédo ? Un travail d'introspection allié à des outils marketing. « Nous allons jusqu'à analyser la raison d'être et les valeurs, c'est une démarche bien plus poussée que celle des bilans de compétences », souligne Béatrice Cuvelier, fondatrice de la société Centième Singe et de PersonalBranding.fr.

Les 3 C du personnal branding

Cohérence, clarté et constance, tels sont les principes fondateurs du personnal branding. Cohérence car une marque personnelle doit incarner fidèlement le parcours, la valeur ajoutée et les objectifs de la personne. « Rien ne pourra se faire sans sincérité, s'inventer un personnage serait contre productif », remarque Fadhila Brahimi, spécialiste en stratégie de présence, personnal branding et e-réputation. Clarté car le message doit être compréhensible par tous, y compris un enfant de 12 ans. « Il faut pouvoir toucher émotionnellement son interlocuteur. Or plus ce sera clair pour nous, plus ce sera clair pour les autres », indique Béatrice Cuvelier. Et constance parce que la marque doit se poser dans le temps. Reposant sur de l'authenticité, son message doit perdurer, même s'il s'affinera avec les années.

Un outil publicitaire

Cette méthode conduit à faire son bilan, à se projeter dans l'avenir mais aussi à travailler sur son image. « Le personnal branding est comme un iceberg, illustre Fadhila Brahimi. Nous nous concentrons d'abord sur la partie invisible en cherchant à mieux nous connaître. Puis nous passons à la partie visible : l'image qu'on véhicule. » Car il faut non seulement découvrir sa marque mais aussi l'incarner puis l'animer. « Elle s'utilise comme un outil publicitaire, affirme Gilles Noblet, directeur de Passage de Cap et auteur de « Développer sa marque personnelle ». On peut la décliner différemment en fonction de nos cibles et des différents supports de diffusion : carte de visite, CV, présentation lors d'un réseautage, blog, communauté virtuelle,... »

Une vision à long terme

Aux USA, le personnal branding est associé au pilotage de carrière. Les employeurs l'utilisent notamment pour motiver et fidéliser leurs hauts potentiels. En France, en revanche, la tendance est à la stratégie du pompier : on réagit quand il y a le feu. « Les français s'y intéressent surtout lorsqu'ils sont en transition de carrière, suite à un licenciement ou une fracture de vie par exemple », regrette Béatrice Cuvelier.

Or cette méthode n'est pas conçue pour retrouver un emploi rapidement, mais pour mieux se positionner sur du long terme. Mieux vaut donc amorcer le processus en début de carrière, voire même avant l'entrée dans la vie active. « Je travaille beaucoup avec les jeunes, je donne notamment des cours à tous les étudiants en Master à l'INSEC », confirme Pascale Baumeister, consultante en personnal branding.

De deux jours à trois mois

Certains coachs en personal branding organisent des formations de quelques jours afin d'introduire le concept. « Nous travaillons sur les zones de force, en vue d'aider à reprendre confiance en soi et d'insuffler une nouvelle énergie », raconte Béatrice Cuvelier. En revanche, suivre l'intégralité du processus prend au minimum trois mois. Reconstituer toutes les pièces du puzzle, les assembler puis diffuser sa marque n'est pas l'affaire de quelques jours. « S'approprier sa marque personnelle prend du temps, prévient Gilles Noblet, car il s'agit finalement d'une nouvelle façon de se percevoir ! »

 

Laure Marcus © Cadremploi - Septembre 2010

 


Vos réactions, vos témoignages : jesuisvisiblesurleweb@cadremploi.fr