Recevez les offres d'emploi qui vous correspondent par mail !

Créez une alerte e-mail

15 000 recruteurs attendent de consulter votre CV

Déposez votre CV

L’art du micro-blogging

Un énième gadget de communication ? Pas si sûr ! Le micro-blogging, et plus particulièrement Twitter, s'avère efficace pour qui veut booster sa réputation virtuelle. À condition de manier le « tweet » à bon escient.

Les mots « hashtags », « whoot » et « otwituary » n'ont plus de secret pour vous ? Vous faites sans doute partie des 125 000 français adeptes de Twitter ! Sous cet anglicisme, se cache un service de micro-blogging considéré comme la dernière pépite du web 2.0. Twitter propose à ses utilisateurs de diffuser de l'information, via Internet ou SMS, sous forme de messages courts de 140 caractères, appelés « tweets » (« gazouillis » en français).

A l'instar de Facebook, « cette plateforme permet de se créer une liste d'amis appelés « followers », qui suivront vos activités en temps réel », explique Henri Labarre, fondateur de 2803 Media, cabinet de conseil en stratégie Internet. L'intérêt ? « Miser sur l'interactivité en échangeant avec vos contacts des informations en temps réel et évoquer des sujets qui ne méritent pas forcément un article dans un blog. »

Si Twitter est la plateforme de micro-blogging  de référence, il en existe néanmoins beaucoup d'autres : Identica, Jaiku, Yammer, Hictu... Mais en France, elles peinent à se démocratiser et sont l'apanage d'une minorité d'internautes.

Réseauter en gazouillant

Tout comme Facebook, LinkedIn ou Viadeo, les plateformes de micro-blogging sont un excellent moyen d'élargir son réseau professionnel, de faire de la veille et « d'entrer en contact avec les experts de son domaine », précise Eric Delcroix, expert en médias sociaux et en web temps réel. Car sur la Twittosphère, le bouche-à-oreille fonctionne particulièrement bien.

L'enjeu, pour les entreprises comme pour les particuliers, est de partager son expertise dans le but d'acquérir une visibilité dans son domaine. Attention, cependant, à ne pas tomber dans l'excès ! Bien « twitter » ne signifie pas inonder vos « followers » de communiqués ou d'offres commerciales, mais dénicher des infos originales, pertinentes et cohérentes sur votre sujet d'expertise.

Booster son référencement

Même si les messages postés sur Twitter ne sont pas encore bien indexés dans les résultats de Google, il existe une myriade d'astuces pour devenir incontournable sur la Toile grâce au micro-blogging.

Avant tout, lors de votre inscription sur ces plateformes, il convient d'être le plus précis possible. Remplissez tous les onglets, sans exception. Sur Twitter, le champ « More info URL » permet de renseigner l'adresse internet de votre blog, site web ou celui de votre entreprise. Le champ « On line Bio » s'apparente, quant à lui, à une carte d'identité. Utilisez les mots-clés qui vous définissent le mieux car cette partie sera indexée dans les moteurs de recherche.

Autre conseil : soignez les « tweets » que vous postez, et surtout les premiers mots. Car ce sont justement les premiers termes (environ 42 caractères) qui seront sélectionnés par Google comme titre de page de résultats.

Micro-blogueurs, marketez-vous !

Si vous êtes l'auteur d'un blog ou d'un site, faites la promo de votre compte Twitter. En tête de page ou à la fin de chaque billet posté, indiquez à vos visiteurs qu'ils peuvent vous suivre sur Twitter, grâce au bouton destiné. Pour rendre cette manœuvre systématique, vous pouvez également utiliser Twitterfeed, une application qui permet de faire le lien entre vos blogs et vos principaux réseaux, dont Twitter. À chaque fois que vous publierez un article sur votre blog, Twitterfeed enverra automatiquement un « tweet » sur Twitter. L'avantage de cette application ? « Ramener une partie du trafic de votre compte Twitter sur votre site ou blog et vice-versa », précise Eric Delcroix.

Enfin, essayez d'être « retweetable ». En clair, si vous parvenez à interpeller vos « followers » grâce à un « tweet » intéressant, « ils auront la possibilité de le partager et de le diffuser à leur liste de contacts », explique Henri Labarre. Une bonne manière d'acquérir une notoriété, voire mieux, une crédibilité sur le web.

Twitter pour trouver un emploi ?

On l'a vu, les recruteurs investissent de plus en plus les médias sociaux pour trouver les profils qui correspondent à leurs besoins. Et le micro-blogging n'échappe pas à la règle. Twitter est donc « un outil supplémentaire à ne pas négliger pour trouver un emploi », estime Eric Delcroix. Surtout pour ceux qui travaillent dans les secteurs de la communication, le graphisme, l'informatique et les nouvelles technologies. Sur Twitter, des moteurs de recherche d'emploi commencent même à voir le jour, tels que Twitemploi et Twitterjobsearch.

 

=> Voir le témoignage "Je suis suivi par 500 personnes sur Twitter"

 

Aurélie Tachot © Cadremploi - Septembre 2010

 


Vos réactions, vos témoignages : jesuisvisiblesurleweb@cadremploi.fr