Recevez les offres d'emploi qui vous correspondent par mail !

Créez une alerte e-mail

15 000 recruteurs attendent de consulter votre CV

Déposez votre CV

Blog & site perso : devenez incontournable sur la Toile

Que vous choisissiez de créer un blog ou un site web, la concurrence sera rude ! Pour vous démarquer et accroitre votre visibilité sur les moteurs de recherche, voici quelques conseils de référencement.

Un contenu frais

Pour séduire Google, il vous faudra créer du contenu et le mettre à jour régulièrement. « Pendant un mois, juste après avoir créé mon blog, j'ai publié un article par jour. C'est le minimum pour se faire repérer par les moteurs de recherche », estime Laurent Dureau, auteur du blog « Booster votre influence ». « L'idéal pour un blog ou un site web, c'est de créer du contenu une fois par jour. Mais une fois par semaine, c'est déjà très bien », précise de son côté Olivier Andrieu, consultant indépendant, spécialisé dans le référencement. Attention, créer du contenu ne signifie pas glaner des informations sur d'autres sites ou blogs pour les dupliquer sur son support. Il s'agit plutôt d'apporter sa pierre à l'édifice en diffusant du contenu de qualité. « Il faut avoir des choses pertinentes à partager, sinon ça ne sert à rien de bloguer », confirme Olivier Andrieu. La règle d'or ? Démarquez-vous ! Sortez des sentiers battus et optez pour un ton personnel. Mieux, spécialisez-vous dans une thématique précise. Vous offrirez ainsi à vos lecteurs un contenu pointu et unique, qu'ils ne retrouveront pas sur d'autres sites ou blogs.

Des mots-clés bien pensés

Lorsque vous rédigez vos textes et billets, pensez aux mots-clés ! Si vous êtes un spécialiste du marketing relationnel, on doit retrouver régulièrement ces deux termes dans vos textes, mais aussi dans vos titres, sous-titres, intertitres. « L'écriture Internet est particulière : il faut souvent répéter les mêmes mots et se forcer à les décliner, tout en captant l'attention du lecteur », raconte Laurent Dureau. Les titres et les sous-titres méritent qu'on s'y attarde. « Ils doivent être clairs, concis et ne doivent pas excéder 10 mots », conseille Olivier Andrieu. Par conséquent, soyez factuel et évitez les métaphores. Google n'est, à ce jour, pas sensible aux figures de style... Bon à savoir : « les mots que vous mettez en gras auront plus de poids dans les moteurs de recherche. »

Petite astuce : pour vérifier la densité de mots-clés sur des pages de votre site ou blog, vous pouvez utiliser un outil comme www.outiref.com.

Des liens de qualité

Gardez à l'esprit que « plus vous aurez de liens pointant vers votre site ou blog, plus vous aurez de trafic sur celui-ci », explique Olivier Ffrench, consultant Internet freelance, adepte du netlinking (recherche de liens). Une source possible : les annuaires. « Ils catégorisent les sites et les blogs en rubriques et en sous-rubriques. Ils permettent ainsi à l'auteur d'ajouter le lien de sa plateforme », précise Olivier Andrieu. En plus des annuaires généralistes (Open Directory, BoosterBlog,...), il existe des annuaires régionaux et thématiques. Choisissez-en plusieurs afin d'optimiser votre visibilité, même si « les liens que les auteurs partagent ont moins de poids dans les moteurs de recherche que les liens obtenus à partir de sites tiers », nuance Olivier Ffrench.

Autre possibilité : tisser des relations avec les autres internautes. « Vous pouvez, par exemple, contacter le webmaster d'un site ou d'un blog qui parle de votre sujet et lui demander de mettre un lien vers votre site. C'est particulièrement fréquent dans la blogosphère », ajoute t-il.

A l'inverse, ajouter des liens sur votre site pointant vers d'autres pages web est aussi une bonne manière de plaire à Google. Mais choisissez-les avec soin car ils doivent être pertinents pour vos lecteurs.

Un nom de domaine pertinent

Autre technique pour se rendre visible : acheter son nom de domaine. « Ca prend 5 minutes et ça coute une dizaine d'euros », résume Olivier Andrieu. En effet, un internaute mémorisera plus facilement l'adresse URL de votre blog ou site si ce dernier porte exclusivement votre nom (exemple : www.prenom-nom.com) ou votre spécialité (www.expert-en-informatique.fr) plutôt que s'il est rattaché au nom de votre hébergeur (prenom-nom.blogspot.fr). Ensuite, cela vous permettra d'avoir un meilleur référencement dans les moteurs de recherche car Google privilégie les sites incluant les mots clés dans leur URL. Pour acheter votre nom de domaine, rendez-vous sur des sites comme OVH, Gandi, ...

Parlons peu, parlons HTML

Accrochez-vous, ça devient technique... Lorsque vous rédigez le contenu de votre blog ou de votre site, penchez-vous sur les balises HTML. Lorsqu'elles sont bien utilisées, elles peuvent changer la donne en matière de référencement.

Les balises HTML, kesako ? Ce sont des éléments de texte encadrés par le caractère inférieur (<) et le caractère supérieur (>). La balise fermante est précédée du caractère /). Elles fonctionnent par paire et définissent l'apparence du texte qu'elles encadrent. Par exemple, les balises < b > et < /b > permettent de mettre en gras (« bold » en anglais) le texte qu'elles encadrent.

Les balises H1 à H6 sont stratégiques pour le référencement. « Ces balises servent à hiérarchiser votre contenu éditorial. Lorsque vous écrivez un titre, vous devez utiliser la balise H1. Pour un sous-titre, la balise H2, etc. Cela permet aux moteurs de recherche de savoir quelles sont les zones importantes à référencer », explique Olivier Andrieu.

Vous souhaitez savoir si vos efforts ont porté leurs fruits ? C'est possible ! Il existe des outils de mesure d'audience, comme Google Analytics et SimpleFeed qui vous permettent de connaitre le flux de votre site ou blog.

 

=> Voir le témoignage " Je me suis fait recruter grâce à mon blog "

 

Aurélie Tachot © Cadremploi - Septembre 2010

 


Vos réactions, vos témoignages : jesuisvisiblesurleweb@cadremploi.fr