Recevez les offres d'emploi qui vous correspondent par mail !

Créez une alerte e-mail

15 000 recruteurs attendent de consulter votre CV

Déposez votre CV

CV : 5 conseils pour le mettre en ligne

En quelques clics, vous pouvez désormais partager votre parcours professionnel sur Internet et le rendre visible aux yeux des recruteurs. Quelles infos y mettre ? Quels mots choisir ? Quels liens intégrer ? Autant de questions à se poser avant de vous lancer.

« Mettre son CV en ligne, c'est augmenter sa visibilité auprès des employeurs », assure Jacques Froissant, fondateur du cabinet de recrutement Altaïde, spécialisé dans le recrutement 2.0. Et c'est loin d'être le seul atout : le Web permet une mise à jour en temps réel, une diffusion facile sur tout type de support, mais aussi l'ajout de contenu multimédia et hypertexte. « Le CV numérique est à considérer comme un flux d'informations. Pour en tirer profit, il faut miser sur l'interactivité du Web », confirme Karine Tomasini, fondatrice du cabinet de recrutement Net New Talent, spécialisé dans les métiers d'Internet.

1. Trier le contenu de son CV

Le contenu d'un CV numérique diffère peu de celui d'un CV classique. On y retrouve les mêmes informations : diplômes, compétences, expériences professionnelles, loisirs... Mais contrairement au CV papier, le CV numérique permet d'être plus exhaustif puisqu'il n'est pas censé tenir sur une page.

Pour autant, cela ne signifie pas qu'il faut tout dire. Avoir décroché un poste saisonnier de serveur lorsque vous étiez étudiant n'apportera pas forcément de plus-value si vous briguez un poste d'informaticien... Sélectionnez les expériences qui vous semblent les plus judicieuses et les plus valorisantes en fonction du poste que vous recherchez.

Mettre son CV en ligne peut être l'affaire de 3 minutes comme sur Cadremploi.fr. si vous choisissez de déposer votre CV en pièce jointe. Ensuite, il vous faiut remplir un questionnaire  avec précision. L'objectif ? Remplir un maximum de champs et d'onglets, y compris ceux qui ne sont pas obligatoires. Les recruteurs n'iront pas chercher ailleurs s'ils ont déjà toutes les informations en main.

2. Utiliser les mots qui font mouche

Comme le ferait une entreprise pour son site, vous devez penser au référencement de votre CV dès sa rédaction. Votre objectif : qu'il contienne les mots clés que les recruteurs utiliseront lorsqu'ils rechercheront votre profil. Ces mots clés doivent caractériser vos compétences et correspondre à votre projet (par exemple : ingénieur, aéronautique, Paris, tests structure). Veillez à les répéter à plusieurs reprises dans votre CV. « Pensez également à décliner le nom du poste que vous recherchez car son intitulé varie d'une entreprise à l'autre », conseille Jacques Froissant. Par exemple, si vous êtes « responsable marketing », précisez également que vous avez l'étiquette « chef de marché » et « e-merchandizer ».

3. Intégrer des liens

Profitez de l'interactivité du web pour inclure des liens hypertextes. Ils donnent du relief à une candidature et permettent de mettre en avant, de manière dynamique, vos expériences professionnelles. Pour certains métiers, c'est l'occasion de partager ses réalisations : un site internet pour un webmaster, un book pour un photographe, la photo d'un projet abouti pour un architecte.

Mais attention, ne tombez pas dans le piège de l'hyper-liens ! Choisissez les plus pertinents et utilisez-les avec parcimonie. S'il est peu utile de mettre les liens des entreprises pour lesquelles vous avez travaillées (à moins qu'elles soient peu connues), il est de bon ton de partager les conférences dans lesquelles vous êtes intervenus, les articles ou rapports que vous avez publiés et vos profils sur LinkedIn ou Viadeo.

A vocation privée, les liens vers Facebook et Twitter ne sont pas forcément les bienvenus. Méfiance également avec les blogs et sites perso lorsqu'ils n'ont pas une fonction professionnelle.

4. Faire vivre son CV

« Il ne faut pas se contenter de mettre son CV en ligne. Il faut également le faire vivre », insiste Jacques Froissant. Toutes les semaines, mettez à jour votre CV en changeant une information, même minime. Car plus votre CV sera actualisé, mieux il ressortira dans les différents moteurs de recherche.

5. Le CV vidéo : une fausse bonne idée ?

Faut-il opter pour l'originalité en remplaçant votre CV par une vidéo retraçant votre parcours ? Les avis sont partagés. Les recruteurs manquent généralement de temps pour visionner une vidéo. Rappelons qu'ils accordent en moyenne 30 secondes à la lecture d'un CV... « Même si la vidéo est courte, les candidats n'arrivent pas à en dire autant que dans un CV traditionnel », estime Jacques Froissant. Autre danger : le CV vidéo va à l'encontre des méthodes de recherche des recruteurs. « Lorsqu'on cherche un candidat, on entre des mots clés dans des moteurs. Donc on exclut sans le vouloir tous les candidats qui n'ont qu'un CV vidéo. »

Enfin, vous avez peut-être entendu parler de candidats devenus célèbres, bien malgré eux, pour cause de CV vidéo raté... Pour réussir ce type d'exercice, il faut être à l'aise devant la caméra et connaitre les ficelles du montage vidéo. Autant dire que le CV vidéo est souvent réservé aux professionnels de la communication, des médias et du web.

 


=> Trois bons exemples de CV vidéo

 

Aurélie Tachot et Laure Marcus © Cadremploi - Septembre 2010

 


Vos réactions, vos témoignages : jesuisvisiblesurleweb@cadremploi.fr