Accueil  >   C'est décidé, je suis visible sur le Web !  >   Témoignages : ils sont visibles sur le Web  >   L'avis des recruteurs  > "Lorsque des informations sont sur le web, j'estime qu'elles sont publiques", Aymeric Vincent

Recevez les offres d'emploi qui vous correspondent par mail !

Créez une alerte e-mail

15 000 recruteurs attendent de consulter votre CV

Déposez votre CV

"Lorsque des informations sont sur le web, j'estime qu'elles sont publiques", Aymeric Vincent

Directeur des ressources humaines adjoint du pôle littérature du groupe Editis, Aymeric Vincent est spécialiste du « recrutement 2.0 ». Depuis quelques mois, il diffuse chacune de ses offres d'emploi via des réseaux sociaux.

Aymeric Vincent
Aymeric Vincent
Quels outils du web utilisez-vous pour diffuser vos offres d'emploi ?

Depuis aout dernier, nous les diffusons systématiquement sur Facebook via la page « Fan » que nous avons créée. En devenant fan de notre page, les personnes qui le souhaitent peuvent consulter nos offres d'emploi et de stages. Nous publions le nom de l'entreprise, l'intitulé du poste, le type de contrat et invitons les candidats à postuler à l'annonce via notre site : www.editis.com. Cette page est également un espace où les candidats peuvent poster des commentaires et des questions de manière informelle. Nous diffusons aussi nos offres d'emploi sur Twitter. C'est une manière efficace, rapide et moderne d'atteindre nos candidats. Facebook et Twitter nous permettent de toucher plus vite la jeune génération, très présente sur ces deux plateformes.

Cela signifie-t-il que vous avez accès aux profils Facebook des candidats ?

Avec une page « Fan » sur Facebook, il nous est impossible de le faire. D'entrée de jeu, nous avons écarté cette possibilité de pénétrer dans la sphère privée de nos candidats. Les seules informations que nous avons sur eux sont leur nom, prénom et la photo de leur profil. Ce qui m'intéresse en tant que recruteur, ce sont uniquement leurs compétences professionnelles, pas le reste.

Utilisez-vous des outils comme Viadeo et Linkedin ?

Oui, mais de manière indirecte. J'y suis moi-même inscrit et je laisse les candidats venir à moi. Certains m'envoient leur CV, d'autres souhaitent juste avoir des renseignements sur le secteur de l'édition. Cela fait partie de mon rôle de recruteur de leur répondre.

Faites-vous des recherches sur les candidats qui vous intéressent ?

Tout dépend du métier. De manière générale, je ne « googlise » pas le nom d'un candidat et je ne consulte pas son profil Viadeo ou son blog. Sauf s'il le mentionne, sous forme de liens dans son CV. C'est souvent le cas des graphistes, qui mettent leur book en ligne, ou des éditeurs qui publient les listes des ouvrages sur lesquels ils ont travaillé. En revanche, si je recrute pour un poste qui nécessite de bonnes connaissances sur le web, le candidat se doit d'avoir une image numérique. Dans le cas contraire ce serait une erreur professionnelle.

Quel est le risque si on ne se préoccupe pas de son e-réputation ?

Le CV et la lettre de motivation, toujours indispensables, donnent des éléments factuels, contrairement aux blogs et aux réseaux sociaux. À partir du moment où des informations sur un candidat sont sur le web, j'estime qu'elles sont publiques, donc à disposition des recruteurs. Si elles sont mal maîtrisées, elles peuvent desservir l'image du candidat. C'est donc à lui d'être attentif à ce qu'il publie et à ne pas mélanger sa vie privée et sa vie professionnelle.

 

--------

= > Les ouvrages d'Aymeric Vincent :

- Votre image candidat, Aymeric Vincent, éditions Studyrama, octobre 2008

- Réussir son entretien d'embauche, Aymeric Vincent, éditions Hobsons, avril 2009

= > Le Blog d'Aymeric Vincent : http://aymeric.vincent.free.fr

 

Aurélie Tachot © Cadremploi - Septembre 2010

 


Vos réactions, vos témoignages : jesuisvisiblesurleweb@cadremploi.fr